Accueil >> Purgeurs

Généralités : Purgeurs

Qu'est-ce que le Condensat ?

Le condensat se compose principalement d’eau, véhiculée par l’air aspiré par le compresseur et qui se forme lors de la compression. Le condensat contient également un grand nombre d’impuretés.

– Aérosols minéraux et hydrocarbures imbrûlés contenus dans l’air aspiré
– Poussières et particules d’impuretés présentes dans l’air comprimé sous les formes les plus diverses
– Huile utilisée pour le refroidissement et la lubrification du compresseur
– Rouille, produits d’usure, restes de produits isolants et perles de soudure venant du réseau air comprimé

Le condensat est, de par sa haute teneur en produits nocifs, particulièrement dangereux pour l’environnement et doit donc être éliminé conformément aux règlements en vigueur. Les huiles minérales contenues dans le condensat sont difficilement biodégradables, leur influence a une action néfaste sur l’alimentation en oxygène et la putréfaction des boues dans les stations de traitement des eaux. L’efficacité du processus de traitement est réduite et favorise la croissance des risques sur le plan écologique et sanitaire.


Différents types de Condensat :

Les différents systèmes d’air comprimé ne produisent pas tous un condensat identique. Le condensat présente des caractéristiques différentes selon les conditions de l’environnement et le type de compresseur. Considérons par exemple

– les compresseurs lubrifiés :
Sur les compresseurs de ce type, l’huile lave une partie des produits agressifs et solides contenus dans l’air comprimé dans la chambre de compression. Par conséquent, les systèmes lubrifiés par huile génèrent habituellement un condensat présentant un pH neutre.

– les compresseurs NON lubrifiés :
Sur ces systèmes, la majorité des substances nocives est évacuée avec le condensat. Pour cette raison, le condensat présente un pH acide. Il n’est pas rare de constater des pH compris entre 4 et 5.

La consistance du condensat change également en fonction des conditions marginales. Le condensat a généralement la consistance de l’eau. Dans certains cas exceptionnels, il pourra également se présenter sous forme de pâte.


Comment l'évacuer ?

Le condensat qui se forme à l’intérieur du système d’air comprimé doit être évacué pour ne pas être emporté par le flux d’air et entrer de cette manière dans le réseau de conduites.

Le purgeur de condensat est donc indispensable et le choix technique à ne pas négliger. On privilègera bien évidemment des systèmes sans consommation d'air comprimé et à mesure de niveau.

Il faut donc que l’évacuation du condensat soit contrôlée si l’on tient à éviter toute perte de pression inutile.

Il faut en outre tenir compte du fait que la formation du condensat est irrégulière.



Différents paramètres :

Lorsque l’on choisit un purgeur de condensat, il faut toujours tenir compte du condensat en présence et d’autres conditions marginales. Certains domaines d’applications exigent que les purgeurs de condensat présentent des formes particulières :

– condensat très agressif
– condensat sous forme de pâte
– environnement présentant des risques d’explosion
– réseau basse pression et vide
– réseau haute pression et très haute pression

Les purgeurs de condensat exigent un système de chauffage lorsque les températures descendent en dessous de zéro degré, afin d’éviter que l’eau contenue dans le condensat ne gèle.


 - Mentions légales  - Air comprimé