Accueil >> Traitement condensats

Généralités : Traitement condensats

Pourquoi traiter les condensats issus de l'air comprimé

Le condensat produit par les compresseurs lubrifiés par huile contient, selon les saisons, une quantité d’huile comprise entre 200 et 1000 mg/l. C’est-à-dire que le condensat se compose environ de 99% d’eau et de 1% d’huile seulement. La loi considère cependant ce condensat comme une eau usée contenant de l’huile. En tant que telle, il est interdit de l’évacuer dans les égouts. La loi sur le régime des eaux fixe les exigences appliquées en matière de propreté des eaux résiduelles. Elle prescrit que la teneur en substances nuisibles contenues dans les eaux usées soit maintenue au seuil aussi bas que les "règles techniques généralement reconnues" le permettent. Ces règles ont été définies par les autorités dans le cadre des règlements généraux administratifs.

Cela signifie que le condensat doit être éliminé ou traité de manière appropriée.


Elimination des condensats issus de l'air comprimé

L’élimination du condensat par une entreprise spécialisée est relativement sûre, mais compliquée et très onéreuse.
Les frais à engager pour les réservoirs homologués et les conduites viennent s’y greffer.


Traitement sur site des condensats issus de l'air comprimé

En raison du pourcentage d’eau élevé présent dans le condensat huileux, il est toujours préférable de le traiter sur site. L’eau ainsi traitée peut être évacuée dans les égouts. L’huile séparée est éliminée en même temps que l’huile usagée.
Les séparateurs de liquides légers spécifiés dans la norme DIN 1999, et les séparateurs centrifuge simples ne permettent pas d’obtenir les valeurs limites prescrites par le législateur. Les séparateurs huile-eau sont des appareils parfaitement adaptés pour effectuer un traitement conforme à la législation.


 - Mentions légales  - Air comprimé