Accueil >> Installation / Réseaux

Généralités : Installation / Réseaux

Conception d'un local technique pour centrale de production d'air comprimé

Le local dans lequel le compresseur est installé doit satisfaire à certaines conditions afin que le bon fonctionnement de l’installation soit garanti. Pour pouvoir interpréter l’importance d’un emplacement bien planifié et bien réalisé, il faut savoir que près des 2/3 de tous les dérangements de compresseurs résultent d’une mauvaise installation, d’une aération insuffisante et d’une maintenance mal faite.

Le local technique du compresseur doit être propre, sans poussière, sec et bien ventilé. Eviter les rayonnements directs du soleil. Il est conseillé d’installer le local technique du compresseur dans une pièce située au nord du bâtiment.

Un accès aisé et un éclairage suffisant doivent être garantis pour que les services techniques puissent effectuer la maintenance et les habituels contrôles périodiques des réservoirs d’air comprimé.
Le local technique du compresseur doit toujours disposer d’une ventilation suffisante, en effet, lorsque la température ambiante augmente, il peut arriver que la température de sortie de l’air comprimé excède la valeur maximale prescrite par le fabricant. La qualité de l’air comprimé se dégrade, les éléments du compresseur sont exposés à des contraintes plus élevées et les intervalles de maintenance sont raccourcis. Les compresseurs à vis s’arrêtent automatiquement lorsque la température de compression finale est dépassée.

Prévoir une grille d'entrée d'air frais suffisamment dimensionnée et, dans la mesure du possible, gainer, en sortie, l'air de ventilation chaud du compresseur.

Les règles suivantes sont appliquées pour les locaux abritant les compresseurs refroidis par injection d’huile :
– Le local doit être équipé d’une protection spéciale contre les incendies s’il abrite un compresseur dont la puissance excède 40 kW.
– Les compresseurs dont la puissance dépasse 100 kW doivent être installés dans un local protégé contre le feu.
– Ne pas stocker de produits inflammables dans le local technique du compresseur
– Aucun matériau inflammable ne doit se trouver dans un périmètre de trois mètres au moins autour du compresseur

Il faut installer le compresseur de manière à ce qu’il soit parfaitement accessible pour effectuer les opérations de manutention et de maintenance.


Conception d'un réseau d'Air Comprimé / Différents produits

Un système d’alimentation en air comprimé central nécessite un réseau de distribution qui soit en mesure d’alimenter les différents consommateurs en air comprimé. Le réseau doit remplir certaines conditions pour garantir le fonctionnement fiable et économique des consommateurs :
– Débit suffisant :
Chaque consommateur du réseau de distribution doit disposer à tout moment de la quantité d’air nécessaire à son fonctionnement.
– Pression de travail suffisante :
La pression de travail nécessaire au fonctionnement des consommateurs du réseau doit être disponible à tout moment.
– Qualité de l’air comprimé :
La qualité d’air requise doit être fournie à tout instant à chacun des consommateurs du réseau.
– Faible chute de pression :
La chute de pression dans le réseau de distribution doit rester aussi faible que possible pour des raisons économiques.
– Sécurité de fonctionnement :
L’alimentation en air comprimé doit être assurée avec le plus de sécurité possible. Il ne faut pas que tout le réseau soit immobilisé si une conduite se rompt, lors des opérations de réparations ou de maintenance.
– Prescriptions de sécurité :
Les prescriptions de sécurité en vigueur sur le site d’exploitation doivent être respectées afin d’éviter les accidents et les demandes de recours qui en résulteraient.

Les conduites qui constituent un réseau sont généralement en acier, en métal non ferreux ou en plastique. Il faut qu’elles remplissent différents critères, qui limitent le choix des matériaux pour certaines applications.
– Protection contre la corrosion (Recommandations : Inox, Plastiques, Aluminium) :
La question de la résistance à la corrosion est de premier ordre si l’air comprimé n’est pas séché dans un dispositif de traitement. Il ne faut pas que les tuyaux rouillent avec le temps.
– Température de service maximale (Recommandations : Inox, Acier galvanisé ou électrozingué) :
Certains matériaux manquent de résistance à hautes températures et deviennent poreux à basses températures.
– Pression de service maximale (Recommandations : Inox, Acier galvanisé ou électrozingué) :
La pression de service maximale baisse lorsque la contrainte thermique augmente.
– Faible chute de pression (Recommandations : Inox, Acier électrozingués, Plastique, Aluminium) :
Une grande qualité de surface à l’intérieur du tuyau permet de limiter les pertes de pression.
– Montage économique (Recommandations : Acier électrozingué, Plastiques, Aluminium) :
Les frais de montage peuvent être réduits grâce à un grand nombre de pièces moulées, un montage rapide et simple et des matériaux bon marché.

ATTENTION : -Les tuyauteries en PVC bon marché acceptent une pression de service maximale de 12,5 bar à 25°C. Il faut particulièrement tenir compte du fait que, dans le cas de ces tuyaux, la pression de service maximale diminue grandement lorsque la température augmente. Il est donc déconseillé de les installer dans les zones chaudes d’une station de compresseurs, il faut aussi les protéger contre les rayons du soleil.
Les tuyaux en matières synthétiques ont un coefficient de dilatation thermique important, mais leur résistance mécanique n’est pas particulièrement élevée.
Tous les plastiques ne résistent pas à certains condensats et types d’huiles. Il faut donc vérifier auparavant la composition du condensat dans le réseau d’air comprimé..


 - Mentions légales  - Air comprimé