Bien choisir son sécheur

Sécheur par réfrigération, le plus fréquent : être très attentif aux coefficients de température (ambiance et température de l’air) et de pression (vitesse de passage). Ex :  Air instrumentation (vérins, distributeurs etc…..)  
Prendre les températures estivales et plus défavorables.

Sécheur par adsorption : les paramètres les plus défavorables peuvent être la pression et la température d’entrée. Ex :  Air exigeant une qualité (agro alimentaire, chimie etc…) 
Pensez au bon dimensionnement pour limiter les pertes de charges.
Régénération :
- Sécheur avec chaleur : soit une résistance électrique accompagnée d’une soufflante
- Sécheur sans chaleur : utilisation d’air comprimé

La mise en place d’hygromètre limite la consommation d’air ou d’énergie, elle est fortement conseillée surtout lors de sur dimensionnement ou de consommation variable. La variation de débit est très fréquente lors de fonctionnement en équipe, soit en 2 ou 3 x 8 heures.


Patientez s'il vous plait...