Accueil >> Traitement air comprimé >> Sécheurs à adsorption >> Sécheurs / régénération chaleur >> Gamme AE ProBasic >> Sécheur par Adsorption avec Chaleur

Sécheur par Adsorption avec Chaleur

à Régénération par Chaleur

Référence : MDA BP 900 à 10800
La gamme de sécheurs par adsorption avec chaleur AIR ENERGIE est équipé de vannes particuli?ères et de dessicant permettant d’obtenir de tr?ès bonnes performances et d’avoir une des pertes de charges les plus basses du marché. Il sont parmi les sécheurs les plus économiques et écologiques au monde.

-> MAINTENANCE ESPACÉE
-> HAUTE EFFICACITÉ
-> QUALITE SUPÉRIEURE

 
Fichiers à télécharger
Caractéristiques et Références MDA BP
 
Adsorption : L’air comprimé est traité à travers un pré filtre et un filtre submicronique, ensuite, une vanne d’admission située en partie basse du sécheur permet l’entrée de l’air comprimé dans le sécheur. Le flux d’air traverse le lit déssiccant du bas vers le haut. L’air comprimé séché quitte l’adsorbeur à travers un filtre à particules.
Régénération : La régénération s’effectue grâce au réservoir de déssiccant dépressurisé à la pression atmosphérique et isolé du système. Pendant la phase de régénération la vanne d’admission est fermée automatiquement et la vanne de dépressurisation est ouverte. Quand une faible pression est détectée par le capteur, la vanne de régénération est ouverte. La régénération peut démarrer.
L’air comprimé est régénéré par de l’air atmosphérique acheminé par l’intermédiaire d’une soufflante.
L’air passe à travers le réchauffeur pour obtenir une température idéale dans la colonne en régénération équipée d’un clapet anti-retour. L’air est réparti dans cette colonne via un distributeur. Le flux se fait du haut vers le bas à travers le lit de déssicant qui retient les molécules d’eau. L’air de régénération est rejeté sous forme de vapeur à l’atmosphère via la vanne de sortie. Le processus décrit ci-dessus continue durant la période de chauffe ou jusqu’à ce que la température de sortie adaptée soit obtenue.
La température de l’air de régénération est pilotée et contrôlée à la sortie par une thermocouple (type K). Ainsi la température intérieure de la colonne est contrôlée en permanence. En cas de surchauffe, une alarme est déclenchée.
Refroidissement : Le refroidissement suit le même procédé que pour la phase de régénération, hormis un fonctionnement sans réchauffeur.
Initialement, le refroidissement se fait via la soufflante de régénération afin de refroidir l’élément de chauffe.
Après le pré- refroidissement du réchauffeur, la soufflante utilise de l’air ambiant pour refroidir le déssiccant, ou, selon l’option choisie sur le tableau de bord, utilisation d’air comprimé (4%) pour finir le refroidissement.
Le cycle de refroidissement continuera jusqu’à la fin du temps prévu. A ce moment, la vanne de purge se fermera et la chambre régénérée se ré- pressurisera avant de se remettre en mode séchage (adsorption).
 
Composants
-> Réservoir déssiccant :

Le réservoir sous pression est rempli avec le déssiccant.
Les crépines présents à chaque extrémité sont en acier inoxydable perforé. Leur utilité est de maintenir le produit adsorbant dans les réservoirs, de distribuer l’air comprimé et l’air de régénération de façon égale à travers le lit de désiccant pour un séchage et la régénération.

-> Déssiccant :

Pour cet application de séchage nous utilisons de l’Alumine Active de très haute qualité.
Taille : 3-5mm

-> Chauffage :

Le chauffage de régénération est installée à l’extérieur du lit du désiccant et se trouve dans une enceinte isolée. Les éléments du réchauffeur sont fabriqués avec un mélange d’alliages (nickel, chrome, acier) appelé d’Incoloy®. Un thermocouple type “K” est fixé sur la gaine afin de protéger le système d’une surchauffe.

-> Vannes :

Des vannes en bronze à pilotage pneumatique sont utilisées pour la commutation des réservoirs. Elles sont équipées de vannes motorisées normalement ouvertes.

-> Vannes de pilotage :

Chaque vanne est pilotée pneumatique ment. De l’air comprimé sec de qualité instrumentation est utilisé pour le pilotage de ces vannes. Une pression d’air de minimum 5 bar est requise.

-> Soufflante :

Un sur- presseur centrifuge à canal latéral et à entraînement direct est utilisé pour la régénération. Cette soufflante est équipée d’un filtre/silencieux d’entrée afin d’éliminer les particules présentes dans l’air ambiant.
 

Inversion sur point de rosée (option)
La procédure de basculement des cuves est initiée par le système de contrôle ESD1, à savoir, quand le temps de la phase d’adsorption s’est écoulé et que l’hygromètre indique la valeur souhaitée par le client.
Toutefois, le client peut outrepasser le fonctionnement sur le mode ESD.

 
 
 - Mentions légales  - Air comprimé