GÉRER LES SAISONS

Chaque année, des difficultés liées aux changements de saisons provoquent certaines anomalies. Pour les éviter, voici nos conseils !

EN ÉTÉ

L’été, différents éléments peuvent poser problème à vos compresseurs. principalement les pollens et la chaleur.  

Gérer la chaleur : 

Afin d’éviter d’avoir un compresseur qui monte trop haut en température, d’avoir une huile trop liquide et une salle trop chaude, différentes choses sont à prévoir. Dans un premier temps, si votre compresseur est isolé dans une salle confinée, ouvrez les portes et fenêtres de manière à créer un courant d’air qui va lui permettre de mieux se refroidir. 
Avoir une salle rafraîchie et un compresseur qui ne monte pas trop haut en température va permettre à votre huile de conserver sa viscosité, ce qui lui permettra d’assurer au mieux son rôle de lubrification. Une huile trop liquide s’évapore et ne peut plus assurer correctement sa fonction. 
Les pollens ont la très mauvaise habitude de s’agglomérer contre le radiateur du compresseur. Cela l’empêche donc de se refroidir correctement, ce qui le fait monter en température jusqu’à ce qu’il se mette en sécurité. Pour éviter cela, pensez à toujours vérifier votre radiateur, et à le nettoyer régulièrement afin que votre compresseur puisse se refroidir de manière optimale. 

EN HIVER

L’hiver, les désagréments rencontrés sont bien différents de l’été, la principale cause de problèmes est liée au froid.

Gérer le froid :

Avec le froid, la température du compresseur peut rester basse. Il est très important de surveiller cette température afin d’éviter que des gouttes d’eau se forment et puissent venir au contact de l’huile, ce qui diminuerait les capacités de lubrification du compresseur. 
De la condensation peut également se former dans les canalisations, créer de l’humidité dans l’air comprimé, augmenter l’usure et le risque de développement de bactéries. 
Le froid fait également se figer l’huile, la viscosité augmente et elle n’assure plus correctement son rôle de lubrification. Veillez donc à ce que la température soit toujours constante, et qu’elle puisse assurer sa fonction. 
Pensez à laisser tourner votre compresseur à vide, de manière à ce qu’il génère de la chaleur et puisse par la suite assurer sa fonction peu importe les conditions environnantes.